[LIVRE OFFERT]  Ouvre ta savonnerie étape par étape

Vendre des produits cosmétiques fait maison

janvier 6, 2022 in Cosmétiques maison

0 Comments

"Suivez vos rêves, ils connaissent le chemin"

Tout le monde commence à faire des cosmétiques dans sa cuisine car c’est très à la mode mais personne ne sait comment les vendre de manière légale.

Ici, je vais t'expliquer comment vendre ses produits cosmétiques fait maison en toute légalité. 

Car oui c'est possible. Sui moi...

 
Si tu lis cet article, c’est peut-être parce que tu as déjà comme projet de devenir une vraie pro en créant ton entreprise de cosmétiques naturels!

Tout d’abord félicitations 🥳 car c’est un projet merveilleux ✨

Le problème ?

C’’est très difficile de savoir ce qu’il est obligatoire de respecter en matière de cosmétiques artisanaux.

J’ai moi-même commencé comme ça il y a quelques années déjà.

J’ai fait des recherches pendant des mois, et même presque deux ans!!

Ouch, ça pique  hein?

J’ai souvent été perdue devant la tonne d’informations que j’avais à comprendre. 

Pire que ça: parfois les informations sont carrément manquantes et tu ne sais pas à qui tu dois demander ! 

Même l’ANSM a parfois été incapable de répondre à certaines de mes questions.

Et des questions moi, j'en ai par millions! (ça me rappelle une chanson. Oups, je m'égare). 

Heureusement aujourd’hui j’ai assez d’expérience pour t’épargner cette perte de temps! 

En suivant bien les étapes, tu vas t’éviter quelques sueurs et quelques retournement de cerveau !

Car oui créer une entreprise ça se prépare et surtout une entreprise où la législation est un vrai casse-tête.

Alors quelles sont les étapes que tu dois réaliser si tu veux créer l’entreprise de tes rêves ?

C’est ce que je t’invite à découvrir dans cet article.

Tu peux également télécharger le guide PDF que j’ai créé spécialement pour les louves 🐺passionnées qui souhaitent créer leur marque de savon/cosmétiques. 

Il est gratuit et te guide étape par étape pour y voir plus clair.

LANCE TA

SAVONNERIE

lance-ta-savonnerie-guide

Voici mon guide gratuit et complet pour créer ta marque facilement, étape par étape.

Et commence dès maintenant!


Si tu souhaites aller au bout de ton rêve et devenir une vraie pro, découvre la Bulle d'Or qui est mon programme d'accompagnement le plus abouti.

Pas à pas je te guide et te donne les documents pour que tu ouvres ton entreprise en 8 semaines top chrono!


Je serai là pour t'accompagner à chaque marche jusqu'à ce que tu es atteints le sommet de l'escalier. 

Car oui, créer sa propre marque de cosmétiques c'est comme un grand escalier : chaque marche est obligatoire et dense à comprendre.

Tu peux choisir de te débrouiller seule si tu le souhaites.

Tu trouveras d'ailleurs dans ce blog de nombreux articles qui vont t'aider dans cette création. 

En cadeau, seulement pour les louves inscrites : les "astuces de louve".


C'est parti pour les étapes à suivre. 

Un peu comme une notice de micro-ondes mais en moins chiant et avec une carotte plus sympa à la clé : monter sa boite.

Quoique, réchauffer une pizza c'est un bel objectif non? 

Alors comment vendre ses créations cosmétiques sur le marché?


La voix professionnelle : je crée ma marque de cosmétiques


C’est la solution la plus évidente : devenir professionnel.

Mais concrètement est-ce que c’est compliqué ?

J’imagine que les questions fusent dans ta tête aussi vite qu'un freesbie traverse le parc! Comment on fait si? pourquoi on fait ça? Et puis...etc, etc.

Les sujets sont variés en même temps : le laboratoire, la législation, les étiquetages, la documentation, les administrations, etc... J’imagine que j’en oublie la moitié.

Avant de faire une syncope, voilà la marche à suivre. En avant!


Étape numéro 1 : créé ton entreprise de cosmétiques

Ca tombe sous le sens?

Pas pour tout le monde.

Et puis dans tous les cas c'est quand même l'étape Number one.

Étant donné que c’est de la fabrication de produits, c'est la chambre des métiers de ton département qui gère ça.

Aussi appelé la CMA, il te suffit de taper ça sur ton ami Google (enfin taper des mots je veux dire) ou un autre ami d'ailleurs, en ajoutant le département à la suite pour avoir les coordonnées. 

Par exemple, moi c'est CMA17 car je suis près de La Rochelle City Je te mets le lien au cas où tu habiterai aussi à La Rochelle, qui sait.

Tu dois créer ton entreprise sous le statut que tu veux.

Tous ont des avantages et des inconvénients.

 Le mieux reste de peser le pour et le contre selon ton statut perso actuel (Chômage, associé, congé sans solde, disponibilité, etc.…).

Si tu choisis d'être auto-entrepreneur, il faudra t'inscrire directement sur le site de l’Urssaf en supplément de la CMA. La démarche est simple et rapide (et gratuite évidement).

Renseigne-toi bien sur tous les dispositifs qui existent car tu peux bénéficier de certaines aides, en plus encore si tu êtes seul·e et/ou une femme.

Seule dans le sens où tu ne t’associes pas. 

vendre-produt-cosmetique-maison


Étape numéro 2 : le laboratoire


Il te faut un espace prévu à cet effet afin de fabriquer tes produits en toute légalité selon les BPF Bonnes pratiques de fabrication cosmétiques.

Qu'on se le dise, elles sont plutôt chiantes dans le genre.

Ces bonnes pratiques sont établies selon la norme EN NF ISO 22716 que tu peux trouver directement sur le site de l’AFNOR : Afnor.org

Tu verras, en plus d'être chiant à lire c'est payant!

Cette norme regroupe toutes exigences demandées.

De l’aménagement de l’espace de fabrication au du lieu de stockage des matières premières, en passant par les normes au niveau de l'hygiène, c'est dans ces textes que tu auras de nombreuses infos.


laboratoire-cosmetique


Étape numéro 3 : les produits


Tu te dis: "super, c'est le truc le plus cool 🤩 ça!".

Bien que cette étape semble la plus sympa, ne vous y trompez pas, c'est un piège!!! 🚫

Elle est longue et demande une certaine persévérance.

Voilà en gros ce que tu vas devoir faire:

  • Établir la liste des produits que tu veux vendre.
  • Établir les formulations
  • Effectuer des tests de produits et des tests stabilité
  • Prendre note de l’ensemble des informations recueillies afin de préparer le DIP (dossier d’information produit)
  • Penser dès maintenant au packaging du produit (ça c'est plutôt cool mais assez casse-tête, je t'en parlerai plus une autre fois).
  • Faire les tests cela prend du temps. Beaucoup de temps. Tu as besoin de trouver des formules stables dans le temps avec ou sans conservateur et avec ou sans eau. Ces deux derniers critères changeront considérablement la durée de conservation de ton produit!

Une fois que tu as effectué les tests : fais essayer tes produits à ta famille/amis et de recueillir également leurs avis.

Est-ce qu'on est entrain de parler de cobayes humains? Euh...oui! 🙃

Mais attention, ils sont volontaires! ^^.


C’est à partir de ce moment-là, que tu pourras modifier si besoin la formule.

Auquel cas il faudra à nouveau recommencer la batterie de tests et de tests de stabilité.

Oui prévois du temps, tu en auras besoin.
Une fois ta formulation ok (de manière certaine) tu dois la faire valider par un expert.

labo-cosmetiques

Étape numéro 4 : L’expert


Qu’il soit médecin, pharmacien, toxicologue, il évalue la sécurité pour la santé humaine.

Cette étape est obligatoire en Europe si tu souhaites commercialiser un produit sur le marché.

L’expert donne un rapport sur la sécurité pour la santé humaine du produit cosmétique évalué.

En d’autres termes, il vérifie, contrôle, et valide si le produit n’est pas dangereux à l'utilisation.

Afin de compléter l’évaluation tu dois lui envoyer les documents nécessaires :

  • Fiche sécurité
  • Fiche technique
  • Rapport d’analyse
  • Échantillon si demandé
  • Formulation établie
  • Liste des allergènes dans le parfum ou Les huiles essentielles contenues
  • Réglementation REACH si besoin
  • et tout autre document qu'il peut te demander

Étape numéro 5 : le packaging et les étiquetages


Que tu choisisses de vendre tes réalisations sous forme de vrac, dans une boîte, avec un bandeau de papier, ou tout autre forme, tu dois :

  • indiquer clairement la composition du produit (appelé INCI),
  • le poids net, la DLUO,
  • le nom du produit,
  • le fabricant,
  • l’utilisation normale et prévisible
  • les risques et leurs solutions
  • etc...

Si tu as un code-barre, c’est ici qu’il faut le mettre.

Tu as le choix de rajouter la liste des ingrédients en français ou non.

Cette information n’est pas obligatoire. Souvent les client·e·s préfèrent les étiquetages en français. CQFD.

Concernant les règles d'étiquetage, il y a de nombreuses choses à savoir et à respecter.

Les règles sont très strictes. Si tu ne les respecte pas, on peut te demander de tout recommencer même si tu dois jeter 1000 ou 2000 emballages.

Par ailleurs, le manquement à ses règles est également amendable.

(Et hop! Aller en prison, ne passez par la case départ, ne touchez pas 20 000 francs. Non je plaisante mais une grosse amende quand même).

chantilly-de-karite-coco

Étape numéro 6 : le DIP


Appelé également le dossier d’information produit, il comporte deux parties

La première partie est rendue par l’expert sécurité.

La deuxième partie qui est à remplir par tes minimes ou par un une personne qui sait le faire (service que je vais développer prochainement. N'hésite pas à m'en faire la demande par mail si tu es intéressé·e).

Chaque cosmétique doit avoir son propre DIP même si la formulation de base est la même et que tu n'as changé QUE l’huile essentielle ou le colorant par exemple.

Il doit s’accompagner de tous les documents relatifs aux matières premières contenues dans la formule.

Les deux parties sont en rapport et contiennent notamment les tests de stabilité, la durée d’utilisation optimale du produit, les pourcentages de formulation etc.…

Le dossier est à conserver tant que le produit cosmétique est sur le marché européen.

Tu peux le conserver dans sa version papier ou dans une version numérique.

L’important est qu’il soit accessible à partir du moment où tu as un contrôle en entreprise ou qu’on te le demande tout simplement.

Pour la deuxième étape du dossier, tu dois l’enregistrer sur le portail européen des cosmétiques: CPNP.

C’est ici que tu dois (oui toujours des obligations) déclarer ton activité de fabricant de cosmétiques,


Étape numéro 7 : la mise sur le marché


Ça y est ! Tu es enfin prêt·e à vendre tes produits.

Félicitations 🥳 ! Youpiiiii

Le parcours du combattant est enfin terminé. Enfin non pas vraiment…ohhhhh.

Il se poursuit tout le long de ton activité, car tu dois mettre à jour les dossiers au fur et à mesure. S’il y a une nouvelle version du produit, s'il y a des réclamations, etc. etc.…

Mais c'est l’étape la plus sympa : tu vends vos créations !

Et ça, ça n’a pas de prix.

La première fois qu’on voit ses réalisations dans les étals les magasins, je peux te garantir qu'on n'est pas peu fier.

"La classe hein?" Surtout au vu de la difficulté du chemin pour y arriver.

J’espère que cet article aura éclairé tes lanternes concernant la vente de tes réalisations maison.

Si tu as des questions, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire. 

Belle journée beauté. 

Help?

Je suis [là]

Si tu as besoin d'aide, je peux t'accompagner. Plus d'infos ici.

Pour tes demandes sur le blog, la rédaction d'article ou les partenariats, ou toute autre question, contacte moi par mail.

aimie-louves-cosmeteuses

A propos de l'auteur·e

Aimie

Je suis Aimie. Je propulse des louves 🐺 cosméteuses afin qu'elles deviennent de vraies pro en cosmétique/savonnerie.

Je suis passionnée de cosmétique 🧼, de café ☕️ et de jeux vidéo 🎮.

Je suis amoureuse de voyage 🌎 et je rêve d'aller (vivre?) au Canada 🇨🇦.

Avant j'enseignais dans l'Éducation Nationale mais...(damned) c'était avant!

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>
Success message!
Warning message!
Error message!