Labo cosmétique: 12 astuces pour les contacter comme une pro

- Catégories : Créer sa marque de cosmétique Rss feed
star
star
star
star
star
labo-cosmetique-

Quelles sont les questions à poser lorsque l’on contacte un laboratoire cosmétique?

Si tu es en train de te créer ta marque de cosmétiques et que tu te poses des questions concernant la production (fabrication) par un labo, tu es au bon endroit.

Il peut y avoir diverses raisons pour lesquelles tu souhaites contacter un labo de fabrication : faire fabriquer des produits que tu as formulés, créer une marque blanche, ou même te décharger d’une partie de ta production. 

Pour créer ta marque cosmétique facilement étape par étape, télécharge mon guide gratuit en laissant ton email juste ici. Tu ne recevras aucun spam de ma part.

Puisque que tu es un·e pro, ou que tu le seras bientôt, tu dois te présenter comme cela.

Pour le faire, il te faut un cahier des charges. Je t’entends déjà me dire : késako un cahier des charges?

Je suis certaine que tu n’as pas envie  d'appeler 4 fois le labo dans la même journée parce que tu as oublié la moitié des trucs. Ouais on est d’accord, ça ne fait pas « pro ». 

Pour éviter d’avoir l’impression que ta cervelle est restée dans un tiroir ce matin: tadam!

Voici la liste des 12 trucs pour établir facilement ton cahier des charges avant de les appeler! 

Alors prends tes armes: une feuille et un stylo and let's go girl everyone!

labo-cosmétique-1
contacter-labo-cosmetiques

#1 C’est la base: ton projet 

La première chose à faire c’est de parler de ton projet dans son ensemble. Si ton entreprise est déjà créée, si elle est en cours de création ou de développement. Explique la situation actuelle. 

#2 Monte la gamme : les types de produits

Il faut préciser ta ou tes gamme(s). Je m’explique : tu dois expliquer au laboratoire quels sont les types de produits qui composent ta gamme. 

Par exemple, tu peux avoir  une gamme maquillage avec trois types :

–un blush : composé d’un seul produit (exemple: blush rose).

–Des fards à paupières: Un blanc irisé, un rose poudré, et un bleu métallique.

–Des rouges à lèvres: un corail et un orangé. 

Au total tu as donc trois types de produits (blush, fard à paupières, rouge à lèvres) pour un total de six produits.

Ensuite précise leur la forme du produit.  Pour le blush par exemple, est-ce qu’il est en crème donc dans un pot ou est-ce qu’il est en stick?

Pour un autre exemple avec du shampooing: est-il solide ou liquide ?

#3 C’est moi qui l’ai fait: qui formule?

Tu dois expliquer au laboratoire si c’est toi qui apporte les formules établies ou si c’est eux qui doivent les créer. Pour plus d’informations je te renvoie sur mon article (prochainement) « quelle méthode de production/fabrication choisir ? »

#4 Dans le mille: la cible

Parle de ton futur client: ton buyer persona dont je t'avais parlé dans l'article sur la formulation cosmétique.

Ta formulation peut être influencée par ton client final : si tes produits sont à destination des bébés par exemple, les allergènes, parfums, etc, doivent être gérés par un cahier des charges très spécifique.

Il en va de même pour des produits qui seraient sur les yeux ou sur les lèvres par exemple.

#5 Les matières premières

Ce n’est pas un petit détail, la gestion des matières premières: 

- Qui fournit les matières premières ?

- Est-ce que c’est toi qui fait envoyer les matières premières au laboratoire ? Dans ce cas là, tu dois avoir la liste des fournisseurs et régler tous les problèmes logistiques qui vont venir se greffer.

Tu devrais également fournir toute la documentation obligatoire de chaque ingrédient! 

Si c’est le laboratoire qui fournit tu n’auras peut-être pas de choix concernant l’origine des matières premières ou leur composition. 

#6 C’est dans la boîte : Les packagings 

Tu dois préciser si tes produits sont emballés ou non et comment. 

Par exemple pour ton savon solide si tu veux d’une boîte en carton. 

Certains produits peuvent être suremballés (ce n'est pas écolo par contre), comme le blush dans notre exemple: Un blush dans un petit pot contenu dans une boîte. Tu vois?

Dis au laboratoire si c’est toi qui emballe ou suremballe tes produits, si tu expédies tes packagings dans leur laboratoire directement, ou s’ils ont un service qui s’en charge.

labo-cosmétique

#7 Ça Colle: les étiquettes 

Même chose que pour les matières premières et les packagings : s' il y a des étiquettes à coller, qui s’y colle? (pardon mais je ne pouvais m'en empêcher ^^). 

Est-ce que le laboratoire a un service d’impression pour ton étiquette, ou est-ce que tu dois faire envoyer les étiquettes là-bas!

#8 MOQ: Le minimum de commande

Les laboratoires ont un minimum de quantité à fabriquer. Tu ne peux pas demander de produire 10 unités.

Les minimums sont variables selon la taille du laboratoire et peuvent aller de 500 à plusieurs milliers d’unités. 

Tu peux également définir toi-même le minimum que tu souhaites commander : à condition évidemment, de commander plus que le minimum du labo! CQFD.

Pense bien que ce minimum de commande est valable pour CHAQUE produit! 

Souvent même par parfum/couleur.

Pour notre exemple, tu devras donc commander 500 blush « rose », 500 fards à paupières « blanc irisé », 500 « rose poudré », 500 « Bleu métallique », 500 rouges à lèvres « corail » et 500 « orangé »! La facture peut vite grimper. 

C’est variable selon les laboratoires, donc fais bien préciser cette "nuance" sur le devis!

#9 Tic-tac : les délais

Il y a deux sortes de délais que tu dois définir:

–Les délais pour ton entreprise : c’est-à-dire dans combien de temps tu souhaites que tes produits soit fabriqués à partir du moment où tu as signé le contrat avce le labo. 

–Les délais de fabrication : à chaque fois que tu passeras une nouvelle commande, quels sont les délais pour recevoir tes produits. 

Les délais de fabrication sont variables selon les laboratoires et selon la période de l’année. Tu te doutes bien qu’à l’approche de Noël, ils sont débordés. Chose que tu dois anticiper pour ton business. 

les-délais

#10 « 10 ans de moins! » : les allégations

Souhaites-tu des allégations particulières pour ton produit : anti acné, jeunesse, etc.…

Les allégations demandent à être prouvées selon la législation en vigueur. 

Elles ont donc un coût supplémentaire pour to produit 

#11 Je veux et j’exige: Les demandes spéciales 

Si ce n’est pas toi qui formule, tu peux demander à ce qu’un ou plusieurs ingrédients spécifiques compose·nt tes produits.

Choisir si parfumé ou non, et comment : avec des huiles essentielles, des parfums naturels ou synthétiques. 

#12 C’est bio : les labels/certification

Tu peux ajouter un label bio ou une charte spécifique pour tes produits. 

Cette partie est assez complexe et je t’en parlerai dans un autre article.

Mais dans l’attente, n’hésite pas à en parler au laboratoire car c’est dans la formulation et la fabrication que tout se joue. Après c’est trop tard.

# Bonus : Le "tiroir"

Certains laboratoires te demanderont ton budget global. Sache que tu es libre de le donner ou non. Dans tous les cas, demande un devis détaillé.

Moi j’ai l’habitude d’appeler ça un «  devis tiroir ». En règle générale, les pros (dans tous les domaines d'ailleurs) connaissent bien ce terme. Il signifie que tu as tous les détails (ligne par ligne) avec le prix détaillé  dans le devis.

Cela qui te permet d’enlever «  des lignes » pour faire baisser la note finale. Voilà pour l'astuce bonus. 

N’oublie pas de rejoindre la tribu des louves cosméteuses pour recevoir « les astuces de louve » par mail. Ces astuces sont réservées seulement aux membres et c'est gratuit!. 

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire