[LIVRE OFFERT]  Ouvre ta savonnerie étape par étape

Formulation cosmétique

janvier 6, 2022 in Créer sa savonnerie

0 Comments

Formulation cosmétique : qu’est-ce qu’une formule cosmétique et comment formuler un produit cosmétique ?


Aujourd’hui je vais te parler de cosmétiques bien évidemment !

Mais je vais surtout te parler de formulation cosmétique.

Si tu es actuellement en train de créer ta marque de cosmétiques, ou de continuer à la développer, tu dois sûrement être confronté à la formulation.

Pour te lancer facilement, télécharge mon guide PDF que je t'offre (plus de 11 pages).

Il te donne les étapes pour créer ton entreprise de cosmétique et/ou ta savonnerie.

LANCE TA

SAVONNERIE

lance-ta-savonnerie-guide

Voici mon guide gratuit et complet pour créer ta marque facilement, étape par étape.

Et commence dès maintenant!

Je vais démarrer par la base de la base, à savoir la définition.

Ensuite je vais t’expliquer quelles sont toutes les choses auxquelles tu dois penser avant de préparer la formulation.

Car tu dois bien mettre dans un coin de ta tête que la formulation cosmétique change selon le destinataire.
En effet, elle ne sera pas du tout la même si c’est un produit pour toi ou ta famille, ou si c’est un produit que tu envisage de vendre par la suite.

Pourquoi? Car il y a différents facteurs que tu dois prendre en considération avant d’établir ta formule. Tu vas voir dans cet article que l’impact que cela peut avoir au final.

Les pourcentages en formulation


D'abord ta formule, se présente sous la forme de pourcentage.
Oui je sais ça a l’air barbare dit comme ça.

Pourtant quand tu envoies ta formule cosmétiques chez l’expert en sécurité pour la santé humaine (un toxicologue par exemple), tu dois lui donner sous forme de pourcentage.

Pour cette définition je te donne ici un exemple d’une recette de shampooing solide toute simple :

recette-shampoing-solide-sci

Maintenant que tu sais ce qu’est une formulation cosmétique, comment obtenir une formulation cosmétique de manière professionnelle un produit ?

Je vais t’en parler dans un ordre qui doit être respecté. De l’étape 1, en découle l’étape 2, qui en découle de l’étape trois, etc., etc.…

Aller on commence par le début (c'est souvent plus simple) : 

Le Buyer Persona

Sous cette appellation à coucher dehors, se cache la définition de ta cible.

Donc ton client idéal.

  • Qui est-elle?
  • Où est-elle ?
  • Quel est son âge ?
  • Où travaille-t-elle ?
  • Quelles sont ses habitudes de consommation ?

Ce sont toutes ces questions auxquelles tu dois répondre en premier.

En effet si tu souhaites vendre, par exemple, un produit qui est destiné au bébé, tu dois prendre en considération certains éléments: La sensibilité de la peau, l’interdiction d’huile essentielle, etc.…

Tu trouveras sur le site codeur.com « 9 Outils gratuits pour créer vos buyers Personas ».

Même si dis comme ça cela paraît assez compliqué, tu verras qu’en vrai c’est très simple à faire.

Ça te donnera les indications nécessaires pour bien orienter la formulation de ton futur produit selon son futur acheteur.


Les exigences autour du produit futur


Une fois que tu as bien défini les habitudes de ta cible, tu dois des à présent penser aux exigences que tu pourrais avoir par la suite.

Tu vas me dire ici que c’est trop tôt pour y penser car tu n’as même pas encore créé ton produit.

Pourtant, c’est maintenant que tu dois le faire.

Car, si tu ne penses pas des à présent à ces aspects là, tu devras certainement modifier ta formulation une fois ces critères connus (parfois obligatoires).

Autant ne pas perdre de temps!

Le premier que je mettrai tout en haut de la liste :

# C'est le bio (ou pas)


Est-ce que tu souhaites que ton produit soit certifié par un label bio ?

Ou peut-être es-tu déjà en cours de certification?

Si tu réponds oui à cette question, tu dois impérativement regarder dans la charte du label concerné les exigences qui se sont imposées.

Par exemple, certains ingrédients ne sont pas autorisés en bio.

Ou alors un pourcentage défini d’ingrédients bio est demandé.

Tu dois te renseigner selon les labels. Il existe des différences notoires entre chacun d’entre eux.

# Chasser Le naturel 


Tu vas me dire que c’est la même chose que le bio ? Eh bien non !

Je traiterai ce sujet profondément dans un autre article.

La majorité des gens fait l’amalgame entre le bio et le naturel.

Un produit naturel n’est pas forcément bio ! Un produit bio n’est (souvent) pas 100 % naturel.

Mais quelles sont tes exigences à toi ?

Est-ce que tu souhaites avoir un produit 100 % d’origine naturelle?

Ou quel est le pourcentage de naturel que tu souhaites au minimum?

Tu dois prendre en considération immédiatement que certaines matières premières ne peuvent pas faire partie de ton produit si tu souhaites obtenir un total de 100%.

Tu peux télécharger gratuitement l’infographie récapitulative de cet article juste ici!

Un clic droit et enregistre l'image. 

Elle n'est pas libre de droit pour une autre utilisation que la tienne (pas de diffusion sur les réseaux sociaux). Si tu souhaites l'afficher sur ton blog, il te suffit de m'en faire la demande par mail.

Infographie formulation cosmétique

# Liquide ou solide ?


En voilà une question intéressante!

Si tu as bien défini tout à l’heure ton Buyer Persona alors tu sauras facilement répondre à cette question.

Est-ce que ton client idéal utilise des cosmétiques solide ou liquide ?

La question est vite répondue ^^ (petit client d’œil 😉 sur cette affreuse syntaxe)!

# L’épineuse question du conservateur


Si tu as répondu correctement à la question précédente, à savoir si tu souhaites formuler un produit liquide ou solide, tu sais déjà répondre à la question du conservateur.

Pour un produit liquide sauf cas très particulier, il est nécessaire d’ajouter un conservateur.

Pour du solide, en général, il n’y a pas de conservateur.

Parfois il est d’usage utiliser de la vitamine E par exemple. Il en existe d'autres.

Cela va également changer ton DIP cosmétique et le rapport sur la sécurité de l'évaluateur.

Tu sais maintenant si oui ou non tu peux rajouter à ta liste d’ingrédients la ligne "conservateur".

Maintenant, tu peux prendre en considération ta propre charte personnelle.

J’entends par-là tes propres envies, tes propres critères.

formule-cosmétique-2

Ta liste d’envie

C’est ici que tu vas pouvoir faire des choix qui sont cools, et qui ne sont pas définis en externe.

En d’autres termes, tu peux caler ici tes envies! Youpi 🥳 .

Mais tu ne peux pas faire n’importe quoi pour autant!

Tu vas pouvoir réfléchir par exemple au packaging, à la forme de ton cosmétiques, à un ingrédient spécifique ainsi qu'à ton prix de vente.


# Le packaging


Je commence par ça dans la liste des trois que je t’ai proposé. Mais il n’y a pas d’ordre cette fois-ci.

Évidemment si ton produit est liquide il ne sera pas conditionné sous la même forme que s’il est solide. Même si ça tombe sous le sens je préfère tout de même le dire!

Le packaging doit répondre à ton image de marque, mais également à ton éthique.

Tu dois faire aussi attention s’il répond aux exigences du label bio. Certains sont interdits.

Pour le liquide

Que tu choisisses un pot, un flacon, ou encore une fiole, tu dois choisir le matériau avec lequel il est fabriqué.

Tu as le choix parmi de nombreuses possibilités : plastique, verre, aluminium, etc...

Sache que dans les plastiques il en existe de nombreux différents : certains sont d’origine recyclée, d’autres sont recyclables, parfois même les deux!

Renseigne-toi bien pour savoir ce que tu souhaites à la fin.

Pour le solide

Il existe également divers matériaux : Du bois, de l’aluminium, du carton, du papier.

Tu peux également choisir de les vendre sans emballage en vrac.

Dans les cartons, et les papiers, il existe également de nombreuses qualités différentes : des recyclés, des sourcings d’origine végétale, des recyclables, etc.…

Tout en respectant le label bio, respecte aussi ton éthique et l’image que tu veux donner de ton entreprise lorsque tu choisis ton packaging.

# La forme finale de ton produit


Ici je vais surtout de te parler de cosmétiques solides. Il existe une infinie de possibilités pour donner une forme originale à ton cosmétique.


Le matériau

Il est sûr que si tu choisis un moule en bois il va être difficile de le faire en forme de fleurs !

C’est donc un paramètre que tu dois prendre en compte si tu souhaites une forme originale.

Il existe également des moules en silicone et tu peux t’inspirer facilement des moules qui existe en pâtisserie. (Petite astuce : le bois n’est pas autorisé avec le label ECOCERT)

Comme ceux-ci par exemple : (j'adooore les nuages mais c'est très perso !).

La forme

Tu peux choisir une forme très classique comme des ronds ou des carrés.

Ou alors, tu peux choisir des formats moins conventionnels: une fleur, Une feuille, un cœur, ou toute autre forme plus atypique.

Tu as également la possibilité de faire fabriquer tes moules sur mesure.

Dans tous les cas, tu dois faire attention à pouvoir t’approvisionner facilement et sur la durée.

Tu dois également voir si tu peux acheter seulement une unité pour faire des essais. Investir immédiatement dans 50 moules alors que tu ne les as même pas essayé n’est vraiment pas une bonne idée!

# L’ingrédient magique et les autres ingrédients


Si tu souhaites ajouter dans ta recette un ingrédient particulier, c’est maintenant qu’il faut le placer.

Tu dois tout de même faire attention s’il respecte bien le cahier des charges que tu t’es fixé toi-même et/ou celui du label bio que tu convoites.


# Prix de vente


Le prix que tu souhaites au final. C’est-à-dire le prix public.

Ce prix est très important à cette étape de la formulation.

Tu dois penser que si tu choisis des ingrédients qui ont un coût d’achat très élevé, ton prix de vente public sera lui aussi très élevé. Ou ta marge sera très basse.

Pricer correctement ses prix est complexe même après des années de vente! Je proposerai une formation pour t'aider à définir un prix juste sans devoir te brader.

Tu ne peux pas créer un cosmétique avec un prix public à faible coût, si tu l’as formulé avec des ingrédients onéreux.

Ça tombe sous le sens, mais parfois on oublie ce paramètre.

Pour la dernière étape de cette formulation je vais te parler de certaines contraintes.

Deviens une

Louve cosméteuse !

Et reçois les "astuces de louve" (totalement gratuit). 

Ces astuces sont inédites et réservées aux louves inscrites  uniquement. 

Aucun spam n'est envoyé!

Tu recevras régulièrement des mails avec les Actus, la sortie des nouveaux articles, et les « astuces de louves ».

Les contraintes externes

J’aurais pu placer ce paragraphe avant le précédent.

Cela t’oblige à prendre en considération d’abord les contraintes externes, et ensuite tes envies.

Cependant, je considère, que quand je formule un cosmétique, je prends d’abord en considération mes envies et ensuite les contraintes.

Finalement cela pourrait s’avérer être un mauvais calcul car parfois ça m’oblige à reformuler ou à réadapter légèrement ma formulation cosmétique finale.

Mais l’avantage, c’est que je formule d’abord en fonction de mes envies. C'est important que tu sois aligné·e avec ce que tu fabriques/vends.

Et je pense que lorsqu’on a une entreprise de fabrication artisanale quelle qu’ elle soit, il faut aussi mettre un peu de soi à l’intérieur.

Car c’est à ce moment-là que la passion s’exprime.

Cet avis reste personnel et tu peux intervertir le numéro trois et le numéro quatre si tu préfères dans ta chronologie.

PACKAGING_COSMETIQUES

# La quantité minimum et les fournisseurs


Tu remarqueras rapidement que chez les fournisseurs tu ne peux pas commander toujours les quantités que tu souhaites.

Quel impact cela a sur ta formule? En vérité sur la formule directement, aucun.

C’est sur ta trésorerie qu’il faut prendre ce paramètre en considération.

Si tu es obligé·e d’acheter 15, 30 ou 90 kg d’une matière première, tu n’auras peut-être plus d’argent pour te procurer les autres ingrédients de ta recette!

Je te conseille donc à cette étape de faire la liste des fournisseurs selon chacun des ingrédients.


# Le coût de revient


À cette étape tu vas pouvoir calculer le prix de revient (des matières premières) de ton produit.

N’oublie pas d’y ajouter les coûts d’emballage, de packaging, les étiquettes, etc...

Je vais clore cet article ici. J’espère qu’il t’a aidé à préparer ta formulation.

C’est une étape clé dans ton entreprise, et tu ne dois pas la négliger.


Un petit commentaire pour me dire ou tu en es dans ta formulation ou sur quelle partie tu es en difficulté ?

Help?

Je suis [là]

Si tu as besoin d'aide, je peux t'accompagner sur de la formulation cosmétique, ou du sourcing de fournisseur (et plus encore!) Plus d'infos ici.

Pour tes demandes sur le blog, la rédaction d'article ou les partenariats, ou toute autre question, contacte moi par mail.

aimie-louves-cosmeteuses

A propos de l'auteur·e

Aimie

Je suis Aimie. Je propulse des louves 🐺 cosméteuses afin qu'elles deviennent de vraies pro en cosmétique/savonnerie.

Je suis passionnée de cosmétique 🧼, de café ☕️ et de jeux vidéo 🎮.

Je suis amoureuse de voyage 🌎 et je rêve d'aller (vivre?) au Canada 🇨🇦.

Avant j'enseignais dans l'Éducation Nationale mais...(damned) c'était avant!

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>
Success message!
Warning message!
Error message!