[LIVRE OFFERT]  Ouvre ta savonnerie étape par étape

Bonne pratique de fabrication cosmétique

janvier 6, 2022 in Créer sa savonnerie

8 Comments


Les BPF cosmétiques : bonnes pratiques de fabrication des cosmétiques selon la norme iso 22716


Dans cet article (très long), je vais t’éclairer sur les bonnes pratiques de fabrication cosmétique.

Tu es souvent perdu face à cette réglementation cosmétique lorsque tu veux créer ta marque de cosmétique et je te comprends.

Rassure-toi, nombreux sont les futurs professionnels à qui ça arrive.

Je l’ai vécu en 2017. J’étais seule face à mes questions, souvent restées sans réponse.
Et surtout en ce qui concerne les bpf des produits cosmétiques. C'est long et fastidieux.

Difficile de comprendre vraiment ce qu'on te demande, comment le mettre en forme, et à quoi ça sert.


BPF organisme de formation

J'apprends tout ça à mes élèves dans mon atelier sur les BPF cosmétiques : en moins de 2 heures top chrono, tes bonnes pratiques sont rédigées et conformes. Cet atelier s'adresse aux pros comme aux débutants.

Dans cette atelier je t'explique tout le fonctionnement, je te donne les meilleurs conseils, et même un exemple BPF cosmétiques que tu peux télécharger. Ce document il est prêt rempli il te suffit de suivre mes commentaires pour ajouter les infos de ton entreprise et le tour est joué. 


Évidemment il est toujours préférable de suivre une formation BPF cosmétique. Mais je sais aussi que le budget ne le permet pas toujours.

Comme batman qui arrive toujours au bon moment, bienvenue sur mon blog! 

 

OUVRE TA 

SAVONNERIE

bonne-pratique-fabrication-cosmetique

Voici mon guide gratuit et complet pour créer ta marque facilement, étape par étape.

Et commence dès maintenant!

[

La cuisine & les bonnes pratiques de fabrication cosmétique

Les produits cosmétiques, c’est un peu comme en cuisine, il y a des règles à respecter. 

C'est pourquoi les BPF (bonnes pratiques de fabrication bpf) ont été inventées.

Elles sont rédigées dans une norme internationale : la norme iso 22716.

Cette norme est un garde-fou en quelque sorte. 

La norme iso 22716 et le règlement cosmétique permettent à tous, fabricant (et sous traitant) de ne pas faire n'importe quoi en protégeant le consommateur final. 

Le contrôle de la qualité ultime d'un produit cosmétique en quelque sorte.

Finalement, même si c’est contraignant, c’est une bonne chose.

Le règlement cosmétique CE 1223/2003  + norme iso 22716 = produits cosmétiques en conformité qualité.

 

Que sont les bonnes pratiques de fabrication bpf ?
Le règlement cosmétique ne t'explique pas les bpf. 

C’est la norme iso 2276 disponible sur le site ISO qui détaille l’ensemble de ces BPF cosmétiques qui doivent être appliquées. Vois le comme un référentiel bpf cosmétique.

Dans cette norme iso 22716, il y a des lignes directrices.

Ces lignes directrices sont applicables à tous les fabricants de produits cosmétiques en France et en Europe. Elles permettent d'assurer la qualité des produits cosmétiques.


BPF cosmétiques obligatoire ou non ?


- Pour commencer, tu dois déclarer ta conformité aux bonnes pratiques de fabrication d'un produit cosmétique dans ton DIP cosmétique (dossier d’information produit - si tu ne sais pas de quoi je parle, je te recommande de lire l'article dans le blog).

- Ensuite, la norme iso 22716 est opposable. Cela signifie que tu n'es pas obligée de l'acheter mais que les bpf d'un produit cosmétique doivent être appliquées de manière obligatoire.


Comment faire pour déclarer ses BPF et bien les rédiger?

Afin de t’aider à le faire, je t’ai fait une liste de 15 points.

Cette liste est une clé pour t'aider à bien rédiger tes bonnes pratiques de fabrication cosmétique.

[ N.B : Cette liste ne correspond pas tout à fait aux points de la norme iso 22716. ]

Chacun des points est important et ils sont tous obligatoires!

Chacun des points est expliqué si nécessaire.

Si tu as quand même des questions/suggestions , tu peux me laisser un commentaire à la fin de cet article.

#1 - Les informations sur le fabricant


Dans cette première partie de la norme iso 22716, on te demande de parler de la personne responsable de fabrication des produits cosmétiques.

C’est-à-dire de toi (si c’est toi qui fabriques bien entendu ou un sous traitant).

  • Les informations de la personne responsable de fabrication des produits cosmétiques
  • Qui est en charge des DIP (dossier d'information produit) dans l'entreprise ?
  • Qui est en charge de la gestion des modifications?
  • Quelle est la personne responsable des protocoles de réclamation d'un produit cosmétique ?
  • Parle ici de la formation que tu as pour fabriquer des produits cosmétiques. Si tu n'en a pas tu peux préciser tes années d'expérience. Aussi, tout élément que tu juges nécessaire.

# 2 - Bonnes pratiques de fabrication cosmétique : un labo / des locaux 


Dans cette deuxième section de la norme iso 22716 tu dois parler de ton local, ton labo, en gros ton lieu de fabrication. A cet endroit, une bonne partie de l'application des bpf se joue.

Tu dois expliquer si tu as une pièce dédiée, si tu loues un local, etc.

- Est-ce que ton espace environnement de travail est propre et en quel matériau est-il?

- Es-tu apte à prévenir des risques de contamination croisée lors de la fabrication?

- Ton espace de travail est-il en bon état?

- Est-il possible de le désinfecter correctement?

- Quel est l'environnement de ton local (les extérieurs) ?

N.B: On voit parfois des surfaces qui sont poreuses, non lisses, donc difficile à nettoyer. Ce type de surface est interdite si tu veux être conforme à l'application des bpf cosmétique iso 22716. 


#3 - Les équipements pour les bonnes pratiques de fabrication


Oui comme son nom l’indique ici il s’agit de parler des équipements et des ustensiles avec lesquels tu travailles.

  • Sont-ils facile à nettoyer? le bois est interdit par exemple. Il est difficile à désinfecter et il peut laisser des petites brisures dans les produits!
  • Ont-ils à un usage exclusif de fabrication?

Si tu travailles dans une pièce dédiée de chez toi, il est possible que tu sois tenté·e d’utiliser les ustensiles de ta cuisine.

C’est absolument hors de question.


Pour des raisons évidentes d’hygiène tu dois utiliser des ustensiles qui ne serviront qu’à fabriquer des cosmétiques et rien d’autre!


#4 - Matières premières et articles de conditionnement

Pour assurer un contrôle qualité en continu sur tes produits cosmétiques, il est important que tu mettes en places des procédures : depuis la réception des matières premières jusqu'à l'expédition des produits cosmétiques.

- Tu dois checker tes matières premières avant de les utiliser. Mais aussi tous les articles de conditionnement. 

  • Le bac, la boîte ou le sac sont-ils en bon état ?

- Tu dois faire attention à tous les aspects organoleptiques ton ingrédient avant de l’utiliser!

Cela signifie tous les propriétés de l’ingrédient : son aspect, sa couleur, sa forme, son odeur. Organoleptique signifie qui affecte les organes des sens.

  • Où stocke-tu les matières premières? Sois précis dans tes explications.
  • Comment organise-tu les rotations de stock?
  • Où sont stockées les produits finis?
  • Peux-tu expliquer comment tu utilises/vends d’abord les produits finis les plus anciens?
  • Comment tu contrôle le stockage ?
bonne-pratique-de-fabrication-bpf

# 5 - Bonnes pratiques de fabrication cosmétique : la production


Donc oui là on va parler de ta fabrication. En d'autres termes, les pratiques de fabrication bpf qui te permettent d'obtenir un produit fini.

Ici réside le coeur de ton activité : l'application de tes bpf au quotidien.


  • Comment fabrique-tu tes produits cosmétiques ?

La question paraît assez vaste mais en fait tu dois expliquer comment tu gères la qualité du produit ou des produits cosmétiques. 

Il ne s’agit pas ici d’expliquer en détail le processus de fabrication d’un produit. Mais plutôt le process de manière globale.


Par exemple : "je prépare en amont mon matériel que je pose sur le plan de travail. Je désinfecte avec X produit l'ensemble des ustensiles à l'aide d'un chiffon propre prévu à cet usage. "
  • Dans quel ordre ajoute-tu les ingrédients dans ta recette?
  • Pourquoi cet ordre est-il important?
  • Est-il nécessaire de contrôler les températures? Si oui tu dois expliquer pourquoi.
  • Comment gères-tu le numéro de lot du produit fini ? Même chose pour les numéros de lot des matières premières.
  • Quelle action pour conserver au maximum la qualité du produit cosmétique ?


# 6 - Les produits finis


La norme iso 22761 t'impose de contrôler en permanence la qualité du produit cosmétique, à toutes les étapes de fabrication.


Parle ici de tes produits finis.

Mais tu dois redéfinir les propriétés organoleptiques de ton cosmétique.

Autrement dit, tu dois préciser ici une fois ton produit fabriqué, quelle forme, couleur, odeur, texture, aspect, etc… il a.

Évidemment tu dois le faire pour chacun des produits de ta gamme.
Le résultat ne sera pas du tout le même pour un savon à la menthe que pour une crème pour les pieds !

Il faut que tu définisses des critères d’acceptation.

Dans l’idée, tu as le droit à une petite marge de manœuvre au niveau des propriétés organoleptiques.

Tous les savons, par exemple, ne peuvent pas être de la même forme parfaitement.
Il y aura forcément quelques petites disparités. Tu dois dresser une liste de ces disparités appelées «critères d’acceptation».

Une fois cette liste créé, tu dois expliquer par quelle méthode tu contrôles la qualité du produit fini pour qu’il réponde à ses critères (audit interne, etc).



# 7 - Bonne pratique de fabrication cosmétique : le contrôle qualité 


Dans cette section, tu dois donner les détails si des erreurs sont commises.

  • Que se passe-t-il si tu te trompes ?
  • As-tu changé d'ingrédients ou de fournisseur?
  • Que se passe-t-il si tu as ajouté le mauvais ingrédient ?
  • Etc...


# 8 - Traitement des produits hors spécifications d'un produit cosmétique


La norme iso 22716, t'impose de mettre en place un protocole de traitement des produits hors spécifications. 

Tu dois définir une procédure pour chaque cas de figure pour les produits cosmétiques qui ne répondent pas aux critères d’exigence et d’acceptation établis.


Il est évident que ces produits ne pourront pas être vendus de manière « normale ». 

- Qui a envie d'acheter un savon de 50g alors qu'il est indiqué 100g sur l'emballage ?

Ils sont peut-être trop petits, trop gros, tu as oublié des matières premières, tu as brûlé quelque chose, etc. Dans tous les cas que se passe-t-il avec ces produits finis?

Tu dois savoir, que selon les circonstances, tu peux revendre ces « ratés ». L’important c’est que le consommateur soit informé.


- Tu peux par exemple vendre sur ton site Internet : des savons trop petits en le mentionnant expressément et en ajustant le prix sur la fiche produit.

 Tu peux également choisir de les utiliser pour ta famille : ce qui semble une belle solution. Attention tout de même, ils y prennent vite goût.

Mais dans chacun des cas (et les autres) mis en place tu dois expliquer précisément cette procédure et la documenter.

 

bonnes-pratiques-de-fabrication-redaction

# 9 - La gestion des déchets selon la norme iso 22716

Les lignes directrices de la norme iso 22716 concernent la gestion des déchets; et donc, la protection de l'environnement.

Donne tout ton protocole de gestion des déchets et de protection de l'environnement dans tes bonnes pratiques de fabrication.

Voici un exemple très succinct : j’ai une poubelle pour les verres, une poubelle pour les papiers, une poubelle pour le recyclable, une poubelle pour les déchets classiques. J'effectue des opérations de gestion de déchets tels que définit comme suit : ...

 Tu peux aussi parler de l’Upcycling si tu réutilises des choses. 

 Cette section de la norme iso 22716 parait "simple" mais elle ne l'est pas tant que ça. Sois vigilante sur la manière dont tu mets en place ces bonnes pratiques de fabrication bpf et que tu les détailles.


# 10 - Externalisation et sous-traitance


Si tu n’es pas concerné par cette partie tu peux tout simplement indiquer "non concerné".  

Que tu aies externalisé une partie de la production ou du conditionnement, c’est ici que tu dois en parler (sous-traitance).

Tu dois donner le plus de détails possibles sur cette externalisation.

  • As-tu signé une convention avec eux?
  • Avez-vous mis en place des systèmes d’ audit interne ?
  • Quelles sont les conditions de travail, la charte qualité ou encore les procédures sur lesquelles vous vous êtes accordés?
  • Précise également qu’elle est leur démarche de gestion des déchets.
  • Quelles sont leurs méthodes de fabrication, leur processus de nettoyage, etc.
  • Tout ce qui a été mis en place, que ce soit en production, en accord de confidentialité, logistique, et tout et tout.
  • Et tout élément que tu juges nécessaire

Si tu le souhaites, tu peux annexer les accords de confidentialité, la charte, et/ou les contrats à tes bonnes pratiques de fabrication.

bonne-pratique-de-fabrication

# 11 - Réclamation et rappel


Dans cette section de la norme iso 2716, tu dois parler de contrôle qualité après la vente du produit cosmétique.  

 Parle de ta démarche lors d’une plainte d’un client pour effet indésirable ou secondaires pour le produit fini (un peu à de la même façon que dans ton dossier d'information produit).

Le sujet qui fâche quoi...

Quel est ton processus d’enquête sur tes produits cosmétiques ?
Donne des détails : Tu peux parler de ta traçabilité 🔗, de ton process de fabrication, de ton check réception, etc, d'un produit cosmétique.

Des procédures précises doivent être en place pour les réclamations et les rappels produits cosmétiques.

Quel est ton protocole de ensuite pour être dans la démarche de cosmétovigilance ?

Ces lignes directrices de la norme iso 22716 sont également très importantes pour tes bonnes pratiques de fabrication bpf. Mais aussi pour l'amélioration de tes produits cosmétiques.

Elles sont aussi souvent oubliées...


# 12 - La gestion des modifications


Il est obligatoire de bien modifier tes documents et tes dossiers d’information produit si tu dois faire des modifications dans tes process de fabrication.

Donc tes bonnes pratiques de fabrication bpf).

Tu dois y ajouter notamment :

  • la date de changement
  • le numéro de la nouvelle version

Conserve bien l’ancienne version à chaque modification apportée.
J’ai vu certaines personnes « écraser » l’ancienne version pour remplacer par la nouvelle.
C’est une erreur!

Si tu as besoin de relire ton ancienne version pour X raisons tu dois pouvoir le faire.

Conserve donc toutes les anciennes versions de BPF si tu fais des modifications.


# 13 - Changement, dérivation des BPF


Dans cette section de la norme iso 22716, tu as les lignes directrices pour le traitement des produits hors spécification (dérivation)

Explique comment tu fais face aux écarts qu’il peut y avoir lors des pesées.

Par exemple : ton shampooing solide fait 100 g affiché sur l’étiquette.
Lors de ton contrôle qualité, tu en pèses un au hasard et il fait 100,8g.

Comment expliques-tu cette différence entre le poids affiché et le poids réel?


# 14 - Audit interne


Tu dois continuellement faire des contrôles; contrôle de la qualité des produits cosmétiques, contrôle le stockage et l'expédition, etc.

Pour cela il est nécessaire d’avoir un processus qui te permet de le faire.


Comment surveiller tes performances ?

Le système de l'audit interne est un processus d'amélioration continue de ton entreprise. 

Tu dois le réfléchir comme un système global dans lequel tu documentes et tu évalues tes procédures, protocoles et autres processus que tu as mis en place. 

Même s'il est évident que tout n'est pas parfait dans ton entreprise, le système d'audit interne te permet de voir ce qui ne va pas, ce qui est une priorité à traiter.

Puis ce que tu mets en place pour le traiter et enfin comment tu peux évaluer ce nouveau système. Etc...

Cette section de la norme iso 22716 mériterait un article de blog à part


# 15 - La documentation de tes bonnes pratiques de fabrication cosmétique


Tu dois renseigner tout ce que tu fais.
Mais vraiment tout.

Ca concerne, la réception des matières premières, le stockage et l'expédition, aux bons de livraison, rapport de sécurité, aux factures,  etc.
Ces documents doivent être prêts avant que tu n'ouvres ton entreprise.

Mais l’administratif est une part très importante dans la bonne gestion de ton entreprise.

Tu dois tout documenter!

Mais quand je dis tout c’est tout tout tout.


Des contrôles en entreprise 

Petite précision : ta mise en conformité est obligatoire et doit précéder ton ouverture. Et non l'inverse comme j'ai pu le voir de nombreuses fois. 

Ne pense pas que comme ton entreprise est artisanale, elle ne sera pas contrôlée. 

Les très grandes entreprises comme les plus petites sont TOUTES sont concernées par le règlement cosmétique : c'est une norme internationale.

Garde à l'esprit qu'une certification bpf cosmétique n'existe pas vraiment.

As-tu des questions sur cette norme ISO ?


Plus d'astuce? Lis mon article sur les 11 astuces pour créer ta savonnerie avec un mini-budget.

Si tu veux reprendre les bases de la saponification, lis mon article "guide du débutant : faire son savon maison"

Si cet article t'a plu, partage-le au plus grand nombre.

A propos de l'auteur·e

Aimie

Je suis Aimie. Je propulse des louves 🐺 cosméteuses afin qu'elles deviennent de vraies pro en cosmétique/savonnerie.

Je suis passionnée de cosmétique 🧼, de café ☕️ et de jeux vidéo 🎮.

Je suis amoureuse de voyage 🌎 et je rêve d'aller (vivre?) au Canada 🇨🇦.

Avant j'enseignais dans l'Éducation Nationale mais...(damned) c'était avant!

  • Bonjour 👋, je trouve votre blog très bien 👏👏
    Je suis justement entrain de faire les démarches pour me lancer et votre blog va compléter mes recherches 🥰🥰
    C’est vraiment bien ce que vous faites, c’est clair et bien expliqué.

    • Hello Stéphanie 🙂!
      Merci pour ce gentil commentaire!
      N’hésite pas à t’inscrire, j’envoie les nouveaux articles dès qu’ils sortent (et aussi des astuces).
      Bonne journée 🌈

    • Hello Pénélope et merci pour ce commentaire qui me touche beaucoup ♥️.
      Pas toujours facile de rédiger avec des mots simples et d’être concise. Mais apparement le job fonctionne 😉.
      Je publie la partie 2 le plus rapidement possible!
      Petite astuce : en t’inscrivant 📩, tu recevras mon mail lorsque je mettrai l’article en ligne!
      A très bientôt 🌈

    • merci pour ce commentaire très encourageant ♥️
      Je fais également des articles sur les formulations et des fiches techniques sur les ingrédients que tu peux retrouver sur le blog.
      On n’a jamais fini d’apprendre 😉.
      Bonne journée Elisa 🌈

  • La pédagogie explicite au service du virus des bulles et des cosmétiques… J’adhère totalement ! 😉

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
    >
    Success message!
    Warning message!
    Error message!