[PDF GRATUIT]  Lance ta savonnerie étape par étape

Bonne pratique de fabrication cosmétique – Partie 2

février 3, 2022 in Créer sa savonnerie

0 Comments

BPF : Bonne pratique de fabrication cosmétique : Partie 2

Cet article est la deuxième partie du précédent: Bonne pratique de fabrication cosmétique, partie 1. 

Je te recommande de lire d’abord cette première partie, avant de lire cette seconde.

Un peu normal tu me diras.

On ne peut pas commencer à courir sans savoir marcher.

Dans cet article je te présente les 10 points restant pour terminer notre liste de 15.

Si tu souhaites créer ta marque de cosmétiques ou lancer ta savonnerie, maîtriser les bonnes pratiques de fabrication cosmétique est absolument obligatoire.

J’en profite pour te rappeler que tu peux suivre les étapes pas à pas de mon guide PDF.

Il te suffit de t'inscrire pour le recevoir, c’est gratuit.

LANCE TA

SAVONNERIE

bonne-pratique-fabrication-cosmetique

Voici mon guide gratuit et complet pour créer ta marque facilement, étape par étape.

Et commence dès maintenant!


Pour rappel : les BPF (bonnes pratiques de fabrication cosmétique) sont régies par la norme EN NF ISO 2276 que tu peux trouver sur le site de l’AFNOR directement.

C’est parti pour les lignes directrices de 6 à 15.


# 6 - Les produits finis


Parle ici de tes produits finis. Non, ne raconte pas leur vie, ça ne sera pas nécessaire.

Mais tu dois redéfinir les propriétés organoleptiques de ton cosmétique.

J’ai donné la définition dans la partie 1 de l’article mais la voici au cas où :

Organoléptique signifie qui affecte les organes des sens.

Autrement dit, tu dois préciser ici une fois ton produit fabriqué, quelle forme, couleur, odeur, texture, aspect, etc… il a.

Évidemment tu dois le faire pour chacun des produits de ta gamme.

Le résultat ne sera pas du tout le même pour un savon à la menthe que pour une crème pour les pieds !

Il faut que tu définisses des critères d’acceptation.

Dans l’idée, tu as le droit à une petite marge de manœuvre au niveau des propriétés organoleptiques.

Tous les savons, par exemple, ne peuvent pas être de la même forme parfaitement.

Il y aura forcément quelques petites disparités.

Tu dois dresser une liste de ces disparités appelées «critères d’acceptation».

Une fois cette liste créé, tu dois expliquer par quelle méthode tu contrôles ton produit fini pour qu’il réponde à ses critères.

# 7 - Le contrôle qualité de tes bonnes pratiques de fabrication cosmétique


Dans cette section, tu dois donner les détails si des erreurs sont commises.

  • Que se passe-t-il si tu te trompes ?
  • As-tu changé d'ingrédients ou de fournisseur?
  • Que se passe-t-il si tu as ajouté le mauvais ingrédient ?
  • Etc...

# 8 - Traitement des produits hors process


Pour faire suite aux #6 et #7, indique ce que tu vas faire des produits finis qui ne répondent pas aux critères d’acceptation.

On appelle cela : le traitement des produits hors process.

Comme son nom l’indique, c’est la destination des produits dont le process a été raté.

Ces produits ne pourront pas être vendus de manière « normale ».

Ils sont peut-être trop petits, trop gros, tu as oublié un ingrédient, tu as brûlé quelque chose, etc.

Dans tous les cas que se passe-t-il avec ces produits finis?

Tu dois savoir, que selon les circonstances, tu peux revendre ces « ratés ».

L’important c’est que le consommateur soit informé.

 Tu pourrais par exemple vendre sur ton site Internet : des savons trop petits en le mentionnant expressément et en ajustant le prix sur la fiche produit.

Tu peux également choisir de les utiliser pour ta famille.

Dans tous les cas c’est dans cette section qu’il faut l’expliquer.

mister-bean-sent-son assiette


# 9 - La gestion des déchets


C’est ici qu’il faut parler des déchets comme l’indique le titre. 

Oui mais précisément? Ce n’est pas forcément très complexe.

Tu dois expliquer si tu fais le tri et si oui comment tu le fais.

Par exemple : j’ai une poubelle pour les verres, une poubelle pour les papiers, une poubelle pour le recyclable, une poubelle pour les déchets classiques.

Tu peux aussi parler de l’Upcycling si tu réutilises des choses.

Par exemple : je réutilise les cartons d’emballage et les calages de mes fournisseurs que je réexpédie à mes clients. Lorsque je les reçois, je les range dans la section« emballage » de mon laboratoire.


# 10 - Externalisation et sous-traitance


Si tu n’es pas concerné par cette partie tu peux tout simplement indiquer "non concerné" dans tes bonnes pratiques de fabrication cosmétiques; 

Que tu aies externalisé une partie de la production ou du conditionnement, c’est ici que tu dois en parler.

Tu dois donner le plus de détails possibles sur cette externalisation.

  • As-tu signé une convention avec eux?
  • Avez-vous mis en place des systèmes d’audit?
  • Quelles sont les conditions de travail, la charte qualité ou encore les procédures sur lesquelles vous vous êtes accordés?
  • Précise également qu’elle est leur démarche de gestion des déchets.
  • Quelles sont leurs méthodes de fabrication, leur processus de nettoyage, etc.
  • Tout ce qui a été mis en place, que ce soit en production, en accord de confidentialité, logistique, et tout et tout. 
  • Et tout élément que tu juges nécessaire

Si tu le souhaites, tu peux annexer les accords de confidentialité, la charte, et/ou les contrats à tes BPF. 

# 11 - Réclamation et rappel

La douloureuse c’est ici.

Dans cette section, tu dois parler de ta démarche lors d’une plainte d’un client.

Le sujet qui fâche quoi...

-> Quel est ton processus d’enquête sur ton produit ?

Donne des détails : Tu peux parler de ta traçabilité, de ton process de fabrication, de ton check réception, etc.

Suis bien les procédures concernant les réclamations et les rappels produits (d'où l'intérêt des numérotations de lot). 

you-send-me-a-later


# 12 - La modification des process

Il est obligatoire de bien modifier tes documents et tes dossiers d’information produit si tu dois faire des modifications dans tes process de fabrication. Donc tes BPF (bonne pratique de fabrication cosmétique).

Tu dois y ajouter notamment :  

  • la date de changement
  • le numéro de la nouvelle version

Conserve bien l’ancienne version au cas où.

J’ai vu certaines personnes « écraser » l’ancienne version pour remplacer par la nouvelle.

C’est une erreur!

Si tu as besoin de relire ton ancienne version pour X raisons tu dois pouvoir le faire.

Conserve donc toutes les anciennes versions de BPF si tu les modifies.


# 13 - Changement, dérivation des BPF


Cette partie est un peu particulière.

Tu dois expliquer en quelques mots comment tu fais face aux écarts qu’il peut y avoir lors des pesées.

Par exemple : ton shampooing solide fait 100 g affiché sur l’étiquette.

Lors de ton contrôle qualité, tu en pèses un au hasard et il fait 100,8g.

Comment expliques-tu cette différence entre le poids affiché et le poids réel?


# 14 - Audit interne


Tu dois continuellement contrôler tes performances.

Pour cela il est nécessaire d’avoir un processus qui te permet de le faire.

Comment surveiller tes performances ?


La fabrication est un procédé qui doit être stable dans le temps.

Tu obtiendras toujours le même produit si tu respectes bien les procédures de fabrication que tu t’es fixées.

C’est pour cela qu’il est plus facile de les écrire et de les avoir près de toi dans un cahier (par exemple) lorsque tu fabriques.

Cela te permet aussi, de les respecter à la lettre à chaque nouvelle fabrication.

Dis comme ça, cela paraît un peu redondant dans le mauvais sens du terme.

Mais c’est dans cette stabilité que tu vas progresser dans ta performance.

J’en ai déjà parlé dans l’article « comment être plus productif : 4 techniques qui marchent», section #2 Mieux vaut fait que parfait.


Ton geste deviendra plus sûr et ton résultat sera stable de manière constante.

En gros à chaque fois que tu vas produire ce sera quasiment au top et ça on adore.


# 15 - La documentation de ta bonne pratique de fabrication cosmétique

Tu dois renseigner tout ce que tu fais. 

Mais vraiment tout.

De la réception des matières premières à leur stockage, aux bons de livraison, rapport de sécurité, aux factures, etc. etc.

Oui je sais ça fait beaucoup de papiers et de travail supplémentaire.

Mais l’administratif est une part très importante dans la bonne gestion de ton entreprise.

Tu dois tout documenter!

Mais quand je dis tout c’est tout tout tout.

Deviens une

Louve cosméteuse !

N’oublie pas de rejoindre la tribu des louves cosméteuses en t’inscrivant juste ici.
Tu recevras des e-mails avec « les astuces de louve » inédites sur le blog!

Laisse-moi un commentaire si tu as des questions sur cet article ou si tu as des idées sur un autre sujet que je pourrais rédiger.

J’aime aussi les petits mots doux 😉. 

A bientôt beauté. 

Et en javanais? "Alors euh.. A plu du todgha" (t'as la réf?)

Help?

Je suis [là]

Si tu as besoin d'aide, je peux t'accompagner sur de la formulation cosmétique, ou du sourcing de fournisseur (et plus encore!) Plus d'infos ici.

Pour tes demandes sur le blog, la rédaction d'article ou les partenariats, ou toute autre question, contacte moi par mail.

aimie-louves-cosmeteuses

A propos de l'auteur·e

Aimie

Je suis Aimie. Je propulse des louves 🐺 cosméteuses afin qu'elles deviennent de vraies pro en cosmétique/savonnerie.

Je suis passionnée de cosmétique 🧼, de café ☕️ et de jeux vidéo 🎮.

Je suis amoureuse de voyage 🌎 et je rêve d'aller (vivre?) au Canada 🇨🇦.

Avant j'enseignais dans l'Éducation Nationale mais...(damned) c'était avant!

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>
Success message!
Warning message!
Error message!